Portrait Alexandre Pierrin

Alexandre Pierrin vient au monde en 1985 dans les environs de Montpellier. A l’époque, il ne mesure que 49 cm. Certains, découragés par un tel début, en serait restés là ; lui persévère et grandit jusqu’à atteindre la taille anormale de 1,96m.

Il effectue une scolarité moyenne au cours de laquelle il consacre l’essentiel de ses journées à lutter contre le sommeil. Ce parcours l’amène bon an mal an sur les bancs de Science Po Grenoble en 2003. Il en ressort avec les cheveux longs et un master de Sciences politiques.

Mauvaises fréquentations et mauvaise hygiène capillaire font dérailler ce destin politique. Il consacre ses premières années professionnelles à la promotion de l’écologie au sein de l’association Le Temps Presse et cofonde la société de production Le Vent Tourne. En 2012, persuadé d’avoir réglé le problème du changement climatique, il décide de devenir scénariste et réalisateur.

Piétinant ses racines méridionales, Alexandre s’installe en territoire parisien pour écrire et réaliser ses premiers projets audiovisuels. Tout d’abord, la websérie interactive « L@-KOLOK.com », puis la websérie de comédie « doXa » pour France Télévision. Ivre, il écrit et interprète des chroniques humoristiques sur Radio Campus Paris pendant deux ans. Puis, afin de semer le trouble parmi ses biographes, Alexandre bifurque vers le documentaire et réalise coup sur coup deux séries pour France Télévision : SURVIVRE et TROLLS (prix du meilleur documentaire au Marseille Webfest 2021). C’est la stupeur dans le PAF. Depuis, il vogue allégrement entre fiction et documentaire.

En 2021, il devient père de famille et songe à tout abandonner car il a enfin atteint son objectif : lécher son coude avec sa langue, ce qui lui vaut l’honneur inestimable d’être représenté par Isabelle Frere de l’agence artistique AS TALENTS.